Peu de femmes rédigent un projet de naissance (soit seulement 3,7%1) et ce, par manque d’informations, de temps ou parce qu’elles n’en voient pas l’utilité.

Nous pensons que pour bien vivre son accouchement, il est bien de préparer un projet de naissance. Et parce qu'on n'accouche pas seule, prendre le temps de communiquer avec toutes les parties prenantes de ce futur accouchement est important.

Nous allons vous expliquer en détail le projet de naissance. Aussi, un modèle vous est offert en fin d'article. Une belle base pour rédiger le vôtre !

Qu’est-ce qu’un projet de naissance ?

projet de naissance

Le projet de naissance est un document écrit qui donnent la parole aux futurs parents. Dans celui-ci, ils notent comment ils souhaiteraient que se déroulent leur accouchement et séjour en maternité. C’est un condensé de souhaits et désirs des futurs parents.

Il ne suffit pas d'écrire votre projet de naissance et de le donner le jour de l'accouchement mais bien d'en discuter avec votre sage-femme ou gynécologue, qui vous suivent pendant la grossesse. À leur tour, ils en parleront lors des réunions d’équipe du service de maternité.

À qui s’adresse le projet de naissance ?

In fine, le projet de naissance s’adresse au personnel de santé présent le jour de l’accouchement et lors du séjour en maternité. Il est important aussi d’en discuter avec les sages-femmes et/ou gynécologues qui suivent votre grossesse et au personnel de la maternité où vous allez accoucher (si vous êtes suivie en extérieur).

Qui rédige le projet de naissance ?

Le projet de naissance s’adresse à tous types d’accouchement. Accouchement par voie basse ou par césarienne. Accouchement physiologique ou médicalisé. Avoir des souhaits et les faire savoir, c’est votre droit.

Le projet de naissance est rédigé soit par la future maman soit par le futur papa. Dans tous les cas, il est important d’en discuter entre vous avant de passer à sa rédaction.

coconstruction

Vous pouvez également coconstruire le projet de naissance avec votre sage-femme lors des cours de préparation à la naissance. Elle pourra d’ailleurs vous aider à mieux comprendre le corps médical et ainsi vous aiguiller vers des choix sécuritaires selon votre profil.

Je m’explique. Sage-femmes, gynécologues, … sont focus sur votre sécurité et celle de bébé. Ils ne veulent prendre aucun risque. Ils se calent toujours sur le pire scénario. Par exemple, ils ne prendront aucun risque pour une femme ayant fait une hémorragie de la délivrance lors d’un précédent accouchement. Il sera alors difficile, pour elle, de demander un accouchement 100% physiologique. Il y aura des compromis à faire. Et c’est là que la sage-femme joue un rôle très important. Elle sait comment fonctionne le service. Elle est donc la plus à même à vous aiguiller dans la rédaction & la présentation de votre projet de naissance.

Où mettre le projet de naissance ?

Le projet de naissance sera à insérer dans votre dossier obstétrical afin qu’il soit facilement accessible. N’hésitez pas à vous en assurer. Je vous invite également à garder un exemplaire et l’insérer dans votre sac de salle de naissance.

sac salle de naissance

Quand rédiger le projet de naissance ?

Nous avons souvent du mal à nous projeter dans la future vie de maman avant la fin du premier trimestre de grossesse ; à cause du risque de fausse couche. Je dirais donc que vous pouvez commencer à songer à ce que vous aimeriez mettre dans votre projet de naissance dès le début du 2ème trimestre de grossesse. Demander à votre sage-femme une séance dédiée au projet de naissance juste après la 3ème échographie de grossesse. Vous pourrez ainsi échanger sur du « réel ».

Je m’explique. Si lors de la 3ème échographie bébé est (encore) en siège, votre projet de naissance devra évoluer en fonction de cela.

Pourquoi rédiger un projet de naissance ?

rédaction

Je dirais qu’il est bien de rédiger un projet de naissance pour 3 raisons :

  1. Projection & visualisation. Ça permet de vous poser avec votre conjoint et de vous projeter sur la façon dont vous avez envie que les choses se déroulent le jour de l’accouchement. D’être conscient sur les différents scénarios possibles (même si ça ne se passe jamais comme vous vous l’êtes imaginé). De vous informer sur ce qui existe. De savoir ce que vous voulez et ce que ne voulez pas.
  2. Vivre son accouchement. Ça permet d’être actrice de votre grossesse et de vous préparer à être actrice de votre accouchement. De faire entendre votre voix sur vos désirs.
  3. Communication. Dialoguer et avoir une « approbation » du corps médical. Ça va vous permettre de mieux vous comprendre le jour J et mieux communiquer. Donc moins de frustration pour tout le monde.

Le projet de naissance vous invite à la réflexion. Il vous aide à mieux vous comprendre pour mieux vivre le jour de la naissance de votre enfant. C’est finalement une découverte de soi dans un moment intense et inoubliable de sa vie.

Que mettre dans le projet de naissance ? Comment le rédiger ?

Pour rédiger votre projet de naissance, je vous invite à vous poser les questions suivantes.

Quels sont mes souhaits ? Comment je souhaite que se déroule le jour de l’accouchement ? Qu’est-ce qui est important pour nous le jour de l’accouchement ?

Il n’y a aucune règle en ce qui concerne le projet de naissance. Vous y mettez ce que vous souhaitez. Ce qui est important pour vous.

Voici 3 grandes thématiques à spécifier dans votre projet de naissance : le travail, l’accouchement et le séjour en maternité.

  1. Le travail

pré travail

Il s’agit ici de noter vos souhaits à partir du moment où vous arrivez à la maternité jusqu’au moment où il faut pousser pour expulser bébé.

  • Profiter de la salle nature de la maternité
  • Avoir ou non une péridurale. Si oui, à quel moment.
  • Monitoring en intermittent ou en continu
  • Emplacement du cathéter (mains, bras ou pied)
  • Rupture de la poche des eaux (attendre si possible qu’elle se rompe seule ou de façon artificielle)
  • Perfusions (ocytocine)
  • Fréquence des touchers vaginaux
  1. L’accouchement

accouchement

Notez ici la façon dont vous aimeriez que chaque chose se passe.

  • Position d’accouchement
  • Discussion autour des instruments utilisés (ventouse, forceps)
  • Discussion autour de la déchirure, épisiotomie
  • Discussion autour d’une césarienne en urgence
  • Discussion autour de l’expulsion du placenta
  • Être informé de tous les actes
  • Clampage du cordon (immédiat, tardif)
  • Personne qui coupe le cordon
  • Désir ou non de la tétée de bienvenue
  1. Le séjour en maternité

maternité

N’hésitez pas à stipuler tout ce qui est important pour vous quant à votre séjour et aux soins de bébé.

  • Tests de dépistage de bébé (test auditif, test de Guthrie, …)
  • Premier bain de bébé
  • Allaitement ou non

Le projet de naissance est un document écrit. Il peut être fait sous forme de texte avec ou sans images. Avec Word ou Powerpoint. Bref, donnez-lui la forme que vous souhaitez. Pensez uniquement à le rendre compréhensible, lisible et agréable à lire.

Vous pouvez télécharger ici gratuitement un exemple de projet de naissance. Une belle base pour écrire le vôtre.

Le projet de naissance est donc un outil écrit de communication à destination du corps médical. Il met en avant les désirs des futurs parents pour le jour de la naissance de leur bébé.

Une fois le projet de naissance rédigé, il sera temps de préparer votre valise de maternité. Pour vous aider dans cette préparation, découvrirez ici l'article dédié.

 Les ressources :

1 Selon une enquête de l’Institut national de la santé et de la recherche

29 août, 2023 — Sonia MANNOUBI

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés